Inondations meurtrières de Lamalou-les-Bains : le maire mis en examen

Mise en examen du maire de Lamalou-Les-Bains (Hérault), après les inondations meurtrières de septembre 2014. Son prédécesseur est aussi poursuivi.

France 2

À l'époque, quatre personnes étaient mortes dans le camping municipal de Lamalou-les-bains, désormais fermé depuis deux ans. Aujourd'hui, seule une stèle rappelle que quatre personnes sont mortes ici dans la nuit du 17 septembre 2014, la nuit où le Bitoulet, la petite rivière qui traverse le village, a brutalement quitté son lit. "C'est là que les deux dames sont décédées, elles ont été écrasées par des arbres.", explique un habitant.

Le camping n'était plus en zone inondable

Le camping n'était pourtant plus en zone inondable depuis 1982. La vigilance météo était orange, pas rouge ce soir-là. Mais c'est un véritable bouchon de branchages qui a cédé, "imprévisible", selon le nouveau maire, qui vient d'être mis en examen pour homicide involontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Inondation dans le secteur de Saint-André (Nord), mardi 7 juin 2016.
Inondation dans le secteur de Saint-André (Nord), mardi 7 juin 2016. (MAXPPP)