Somme. Il reconnaît avoir tué son oncle et sa tante, la justice le déclare irresponsable

L'homme de 49 ans avait abattu les deux septuagénaires à coups de fusil de chasse, en 2010, dans le village de Longueval. Il sera interné en hôpital psychiatrique.

Le palais de justice d\'Amiens, dans la Somme, en août 2012.
Le palais de justice d'Amiens, dans la Somme, en août 2012. (THOMAS SAMSON / AFP)

JUSTICE – Il avait reconnu avoir tué à coups de fusil de chasse son oncle et sa tante septuagénaires dans leur maison du petit village de Longueval (Somme), le 25 décembre 2010. Mais la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Amiens a prononcé son "irresponsabilité pénale", vendredi 7 décembre, a indiqué l'un de ses avocats, Stéphane Diboundje. "Cela signifie qu'il ne sera pas jugé devant la cour d'assises et qu'il va sortir de prison pour être admis dans un hôpital psychiatrique", a déclaré l'avocat. L'homme a déjà séjourné dans ce type d'établissement dans le passé.

Sur les quatre experts qui l'ont examiné, "trois ont estimé qu'il y avait une abolition du discernement, et que donc il ne pouvait pas être jugé. Un seul a dit qu'il y avait une altération du discernement et qu'il pouvait être jugé", a précisé l'avocat. Selon Stéphane Diboundje, le parquet ne s'était "pas véritablement opposé" à son internement psychiatrique.