Hayange : le maire FN accusé de comptes de campagne frauduleux

La tension monte d'un cran entre le maire FN d'Hayange en Moselle et son ancienne première adjointe. Une semaine après avoir été limogée de son poste, celle-ci accuse le maire d'irrégularité dans ses comptes de campagne. Elle a prévu de déposer plainte ce mardi.

(Le maire d'Hayange a retiré la semaine dernière à Marie Da Silva ses délégations de première adjointe © Maxppp)

Nouvel épisode à la mairie d'Hayange. Après avoir été limogée de son poste de première adjointe au maire, Marie Da Silva doit déposer plainte physiquement mardi pour abus de confiance, abus de biens sociaux et harcèlement. Elle assure avoir payé des factures de près de 3.000 euros pendant la campagne du maire FN Fabien Engelmann. De l'argent qui a servi à payer des tracts et des buffets; et qui n'a été ni remboursé, ni déclaré, selon elle.

“Monsieur Engelmann m’avait fait comprendre qu’il n’avait pas les moyens financiers d'avancer de l’argent et que, le temps que les prêts se débloquent, il était un peu à court.

Il y a eu la soirée de Louis Aliot [qui] comportait un repas : casse-croûte, buvette, c’est moi qui l’ai réglé. Il y a eu aussi la visite avec Mr Philippot avec la galette offerte aux gens qui voulaient venir nous soutenir, je les ai aussi achetées ”, raconte-t-elle au micro de France Info.

L'ancienne première adjointe assure qu'elle est très déçue mais qu'elle ne veut pas pour autant ternir l'image du FN.

"L'argent que j'ai avancé représente à peu près 3.000 euros" - Maria Da Silva, ex-première adjointe au maire de Hayange
--'--
--'--

"Une affaire de Clochemerle"

Fabien Engelmann a récusé lundi toutes ces accusations. "C'est de la pure diffamation. Nous sommes innocents. Ces factures  n'existent pas, c'est du bidon. Sinon, qu'elle les sorte! ", a-t-il exhorté.

Interrogée mardi sur France Info, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a vu une simple "affaire de Clochemerle " dans ce litige, mais a "tendance à croire le maire ." "Si l'adjointe a des éléments, qu'elle les montre, qu'elle les donne à la justice ".

"Une affaire de Clochemerle" - Marine Le Pen, présidente du Front national
--'--
--'--
Marie Da Silva envisage également de contester devant le tribunal administratif la décision du maire de lui avoir retiré sa fonction de première adjointe.