Cet article date de plus de quatre ans.

Francis Heaulme : avant-dernier jour de son procès

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Francis Heaulme : avant-dernier jour de son procès
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce mercredi 17 mai marque l'avant-dernier jour du procès de Francis Heaulme. Trois semaines de débats durant lesquels on a tenté d'en savoir plus sur la personnalité du tueur en série et de prouver ou non sa culpabilité dans le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz en 1986 (Moselle).

Le verdict devait être connu d'ici demain jeudi dans le procès de Francis Heaulme. Ce mercredi 17 mai au matin, l'avocat général a requis la réclusion criminelle à perpétuité. "Un réquisitoire implacable qui a duré près de deux heures au cours duquel le ministère public s'est attaché à démontrer la culpabilité de Francis Heaulme", explique Nathalie Pérez en direct de la cour d'assises de Metz (Moselle).

"Montigny-lès-Metz, ce n'est pas moi"

D'abord, parce qu'il était présent sur les lieux à l'heure même des crimes, mais également parce qu'il avait fait des aveux avant de se rétracter en donnant des détails que personne ne pouvait connaître. "C'est également parce qu'il s'est confié à un codétenu. Ce dernier est venu à la barre confirmer ses aveux. Pourtant, pendant ces trois semaines d'audience, Francis Heaulme n'a pas cessé d'affirmer : 'Montigny-lès-Metz, ce n'est pas moi'. Alors qui est-ce ? Ce procès n'a pas fourni la réponse. Dans ce dossier, les jurés ne pourront se fier qu'à leur intime conviction", conclut la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Francis Heaulme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.