Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange, condamné à un an d'inéligibilité

Le maire Front national d'Hayange, en Moselle, a été condamné à un an d'inéligibilité pour des irrégularités dans ses comptes de campagne. Fabien Engelmann compte faire appel.

(Fabien Engelmann, le maire FN d'Hayange, condamné à un an d'inéligibilité pour irrégularités dans ses comptes de campagne © Maxppp)

Le maire d’Hayange a été déclaré inéligible par le tribunal administratif de Strasbourg, qui rendu sa décision vendredi matin ; Les comptes de campagne de Fabien Engelmann pour les élections municipales de mars 2004 ont été passées au crible et la justice y a vu un "manquement d’une particulière gravité ". Pour autant, le maire n’est pas obligé à la démission, puisqu’il a décidé de faire appel de la décision. 

A LIRE AUSSI ►►►Le maire d'Hayange accusé de comptes de campagne frauduleux

Une anomalie repérée

Une dépense douteuse a notamment été relevée et examinée par la justice administrative. Elle concerne des frais liés à l’impression de tracts pour la campagne électorale. La facture d’un montant de 1.575 euros ne figurait pas dans les comptes de campagne. Le maire d’Hayange avait reconnu un oubli, "une erreur technique ", mais pas une "fraude ". Le tribunal administratif a vu l’omission d’un autre œil et il s’est conformé aux préconisations de la rapporteure publique.

 

En annonçant sa décison de contester en appel la condamnation, le maire d'Hayange, Fabien Engelmann, a dénoncé "une décision politique ".

"Je suis Front national et on me le fait payer " : Fabien Engelmann, maire d'Hayange.
--'--
--'--

L’ex-première adjointe de Fabien Engelmann, Marie Da Silva, est à l’origine des révélations sur les comptes de campagne épinglés. A l’issue de la décision de justice, cette élue aujourd’hui entrée en dissidence, a déclaré ainsi "prouver que c’est un fraudeur ".

"Aujourd’hui j’en appelle au Front national" : Marie Da Silva, ex-première adjointe à Hayange
--'--
--'--