En cavale depuis octobre, un trafiquant de drogue arrêté en Espagne

Il purgeait une lourde peine pour trafic de drogue. Il s'était échappé de prison en octobre dernier après une permission de sortie. L'alerte n’avait été donnée que le lendemain matin. Il a été arrêté à Barcelone et devrait être extradé vers la France.

(Image d'illustration © MaxPPP)

L'homme qui purgeait une double peine pour un très gros trafic de drogue avait profité d'une permission de sortie début octobre pour se faire la malle. L’administration pénitentiaire lui avait donné l'autorisation de participer à un tournoi de boxe à Agen. Il avait profité de la soirée pour échapper à la surveillance du groupe. L'alerte n’avait été donnée que le lendemain matin.

 

Dès le moment de son évasion, vu son profil, le parquet de Créteil avait émis un mandat d'arrêt européen, et ce sont donc les espagnols qui l'ont interpellé lundi à Barcelone grâce notamment au travail des enquêteurs de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLO) au sein de la direction centrale de la police judiciaire. L’homme est toujours en Espagne avant son extradition vers la France.

Une bonne nouvelle pour l'administration pénitentiaire

Cette évasion avait fait polémique, d'abord parce que l'homme avait un profil de grand voyou, qu'il n’était libérable qu'en 2021 et qu'en plus il s'était déjà évadé en 2012, déjà à l'époque pour une précédente condamnation. Déjà à l’époque, il n'avait pas regagné la prison après une permission de sortie.

Cette évasion avait également fait mauvais genre puisqu’un autre détenu évadé faisait la une de l'actualité. Ce détenu en cavale, qui lui aussi n'avait pas regagné la prison après une permission de sortie, avait tiré sur un policer de la BAC à Saint Ouen. Pendant un braquage, le policier avait été grièvement blessé. Il est aujourd’hui toujours hospitalisé.