Cet article date de plus de neuf ans.

Dominique de Villepin cité dans l'affaire Relais & Châteaux

Le nom de l'ancien Premier ministre apparaît dans cette affaire de surfacturations, selon "Le Monde". Il dément et affirme n'avoir "strictement rien à se reprocher". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dominique de Villepin, le 30 octobre 2011 à Paris. (ALEXANDER KLEIN / AFP)

A quelques jours de l'annonce de sa candidature à la présidentielle, Dominique de Villepin est cité dans une affaire judiciaire. Selon Le Monde daté du mercredi 7 décembre, le nom de l'ex-Premier ministre apparaît en marge du dossier de surfacturations impliquant Régis Bulot, 64 ans, président jusqu'en janvier 2006 de la prestigieuse association Relais & Châteaux.

Des écoutes téléphoniques jetteraient des doutes sur le train de vie du cabinet d'avocats fondé par Dominique de Villepin et sur le financement de ses activités politiques, indique le quotidien. L'ancien locataire de Matignon pourrait être convoqué par un juge d'instruction. Marie-Laure de Villepin, son épouse, aurait déjà été entendue vendredi.

Dominique de Villepin, interrogé par Le Monde, affirme n'avoir "strictement rien à [se] reprocher" dans l'affaire Relais & Châteaux. "Essayer de m'impliquer dans une histoire dans laquelle je n'ai rien à voir est insupportable", s'indigne-t-il, niant avoir "bénéficié d'éventuelles largesses de Régis Bulot. J'ai séjourné plusieurs fois dans des établissements Relais & Châteaux, et j'ai toujours payé, ce qui n'est pas forcément le cas de certains hommes politiques."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.