Comment Dieudonné se finance grâce aux dons de ses partisans

L'humoriste est visé par une enquête préliminaire pour organisation frauduleuse d'insolvabilité, blanchiment et abus de biens sociaux. "Le Canard enchaîné" révèle la manière dont il gère sa "fortune".

Flanqué de ses gardes du corps, l\'humoriste Dieudonné quitte la salle de spectacle de Nyon (Suisse) où il s\'est produit, le 3 février 2014.
Flanqué de ses gardes du corps, l'humoriste Dieudonné quitte la salle de spectacle de Nyon (Suisse) où il s'est produit, le 3 février 2014. (BORIS HEGER / AFP)

Les finances de Dieudonné intriguent le parquet de Paris. L'humoriste est visé par une enquête préliminaire pour organisation frauduleuse d'insolvabilité, blanchiment et abus de biens sociaux. Les enquêteurs étudient de près la comptabilité du polémiste depuis que 415 000 euros ont été expédiés au Cameroun et depuis qu'ils ont découvert, lors d'une perquisition à son domicile, 600 000 euros et 15 000 dollars en espècesLe Canard enchaîné a également mené l'enquête. Dans son édition du mercredi 12 février, l'hebdomadaire satirique révèle comment Dieudonné se finance grâce aux dons de ses partisans.

Début 2013, l'humoriste rachète sa seconde propriété de Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir), saisie par le fisc, grâce à l'appel aux dons qu'il avait lancé sur internet le 8 janvier 2013. Il est redevable de 887 135 euros au fisc et doit débourser 551 000 euros pour racheter la résidence. Il récolte plus de 561 000 euros, grâce à 1 761 donateurs. Il reçoit des chèques de 50 à 200 euros pour la plupart, une quarantaine pour un montant de 1 000 et 2 000 euros, une dizaine de 10 000 euros, mais aussi un de 25 000 euros et un autre de 165 000 euros. Certains donateurs expliquent au journal satirique qu'il s'agissait d'un prêt et qu'ils ont été remboursés. Ces dons et ces prêts n'ont pas été déclarés, assure Le Canard enchaîné.

Dieudonné propriétaire de la résidence du Mesnil-Simon

Cet argent est versé par Dieudonné sur un compte une banque, ouvert à son nom, dans une agence de Houdan (Yvelines). Entre le 15 et le 19 mars 2013, il dépose 1 390 chèques. Mais le 19 mars, le fisc ordonne une saisie et Dieudonné fait un virement de 558 000 euros à sa compagne, Noémie Montagne. Celle-ci a, à son tour, procède à un virement sur un compte de la société de production Les Productions de la plume. Et ce sont Les Productions de la plume qui rachètent la demeure. 

Les enquêteurs soupçonnent aussi des abus de biens sociaux aux Productions de la plume, qui appartient à part égale à la compagne et à la mère de l'humoriste. Ils s'étonnent des chèques de dizaines de milliers d'euros versés par la société de production à Noémie Montagne, mais aussi des véhicules de l'entreprise qui passent aux mains de membres de la famille de Dieudonné. Le Canard enchaîné révèle aussi, au passage, que Dieudonné est bien le propriétaire de la résidence du Mesnil-Simon (Eure-et-Loir), contrats d'assurance et relevés de propriété fiscaux à l'appui.