Cet article date de plus de neuf ans.

Deux djihadistes français, expulsés du Pakistan, mis en examen et écroués

Deux hommes, présentés comme des djihadistes français, ont été mis en examen samedi soir pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes", et placés en détention provisoire. Ils avaient été expulsés cette semaine du Pakistan, en compagnie d'un troisième homme qui reste lui pour l'instant en garde à vue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Deux jeunes Français, âgés de 26 et 30 ans, ont été mis en examen samedi soir pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes", et placés en détention provisoire. Ces deux hommes, présentés comme des djihadistes, avaient été arrêtés et expulsés du Pakistan au printemps 2012, en compagnie d'un troisième Français, âgé de 29 ans, toujours en garde à vue.

Les trois suspects avaient quitté en janvier 2012 leur ville d'origine, Orléans, pour partir à l'étranger, restant assez vagues quant à leur destination devant leurs familles respectives. Mais finalement, cinq mois plus tard, le 28 mai, ils sont arrêtés au Pakistan, dans la province du Balouchistan, alors qu'ils se trouvent dans un autocar en compagnie de Naamen Meziche, considéré comme un cadre historique d'Al Qaida. Eux, en revanche, sont inconnus des services de police français. Les services de police et de renseignement les soupçonnent d'avoir rejoint le Pakistan pour s'entraîner et rejoindre les rangs de l'organisation terroriste. Ils avaient été expulsés du Pakistan cette semaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.