Bernard Squarcini mis en examen pour trafic d'influence et recel de violation du secret professionnel

C'est la sensation dans le monde du renseignement, Bernard Squarcini, ancien et puissant patron de la DCRI, a été mis en examen pour trafic d'influence et détournement de fonds publics. L'enquête porte sur ses activités depuis sa reconversion dans le privé. 

France 2

Bernard Squarcini a été le plus grand flic de France durant quatre ans sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Lui, l'ancien patron du renseignement intérieur reconverti dans le privé depuis 2013. Aujourd'hui consultant en sécurité, il a pour clients de grands groupes comme LVMH par exemple. C’est justement cette reconversion qui est dans le viseur de la justice. Bernard Squarcini est en effet soupçonné d'avoir profité de ses réseaux au sein de la police pour obtenir des informations sur des enquêtes en cours.

Placé sous contrôle judiciaire

Son avocat évoque une pratique courante et parle ce soir d'hypocrisie. "Il est de notoriété publique qu'il y a des contacts entre des anciens fonctionnaires ou des anciens militaires et des fonctionnaires en activité. C'est ce qu'on reproche à M. Squarcini alors que c'est une pratique qui est connue et assez courante", assure Me Patrick Maisonneuve. Présenté à un juge cet après-midi, il a été mis en examen pour trafic d'influence et recel de violation du secret professionnel. Laissé libre, il a toutefois été placé sous contrôle judiciaire.

Le JT
Les autres sujets du JT