Assassinat de Kévin : la suspecte remise en liberté pour vice de procédure

La jeune femme suspectée d'avoir assassiné le jeune Kévin il y a un an a été relâchée pour vice de procédure jeudi 13 juin. La mère de la victime est abasourdie.

FRANCE 3

La mère de Kévin peine à masquer sa douleur. Jeudi 13 juin, la jeune femme soupçonnée d'avoir assassiné le garçon de 17 ans a été relâchée pour vice de procédure. "C'est très difficile, on nous replonge un an en arrière (...) ils finiront par payer ça c'est sûr, et le plus cher possible", confie la maman en larmes.

Un assassinat sur fond de rivalité amoureuse

En juin 2018, Kévin est poignardé à mort dans un parc de Mourmelon-le-Grand, dans la Marne, alors qu'il se promène avec une amie. D'abord entendue comme témoin, cette dernière est rapidement mise en examen pour assassinat avec un autre adolescent. Tous deux auraient échafaudé un plan machiavélique sur fond de rivalité amoureuse. Un juge devait statuer sur leur détention provisoire, mais les avocats de la défense n'ont pas eu accès à l'intégralité du dossier d'instruction. Une erreur qui conduit à la libération de la jeune femme. Le parquet général de Reims (Marne) entend se pourvoir en cassation pour que la suspecte retourne en prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
La jeune femme suspectée d\'avoir assassiné le jeune Kévin il y a un an a été relâchée pour vice de procédure jeudi 13 juin. La mère de la victime est abasourdie.
La jeune femme suspectée d'avoir assassiné le jeune Kévin il y a un an a été relâchée pour vice de procédure jeudi 13 juin. La mère de la victime est abasourdie. (FRANCE 3)