DIRECT. Procès Outreau : Chérif Delay est présent au troisième jour d'audience

Après le témoignage de Jonathan Delay, ce sont les familles d'accueil qui sont appelées à la barre, jeudi, à Rennes. Chérif Delay est arrivé à l'audience sous bonne escorte. 

Les avocats de Daniel Legrand, que l\'on aperçoit au second rang, lors du troisième procès Outreau, devant la cour d\'assises des mineurs de Rennes (Ille-et-Vilaine), mercredi 19 mai. 
Les avocats de Daniel Legrand, que l'on aperçoit au second rang, lors du troisième procès Outreau, devant la cour d'assises des mineurs de Rennes (Ille-et-Vilaine), mercredi 19 mai.  (DAMIEN MEYER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Nouvelle journée d'audience devant la cour d'assises des mineurs à Rennes où se déroule le troisième procès Outreau. Daniel Legrand est accusé de viols par les frères Delay, les fils de Myriam Badaoui. Déjà jugé et acquitté dans la même affaire en 2005, il doit à nouveau s'expliquer sur des faits similaires qu'il aurait commis alors qu'il était mineur. 

>> Tout comprendre à la tenue de ce nouveau procès 

 Chérif Delay présent à l'audience. L'aîné de la fratrie, aujourd'hui âgé de 25 ans, incarcéré et hospitalisé pour des raisons psychiatriques, est arrivé jeudi après-midi, sous escorte policière. 

 Les assistantes maternelles à la barre. Les familles d'accueil chez qui avaient été placés les enfants Delay ont témoigné ce jeudi. Leur rôle avait été mis en cause : les enfants s'étaient confiés à elles sur les viols dont ils ont été victimes et c'est notamment à partir de listes de noms collectés par ces "tatas" que l'enquête a débutée. La défense estime que le nom "Dany legrand" retrouvé sur ces documents ne concerne pas Daniel Legrand. L'une des assistantes maternelles, Sylvie Chochois, a indiqué que Jonathan Delay, après avoir entendu parler de Legrand, lui aurait demandé si c'était le nom d'une personne ou un adjectif pour le qualifier. 

Les esprits s'échauffent. Un homme, membre de l'association Wanted Pedo, a été évacué de la salle d'audience après avoir crié "c'est un pédophile" à l'adresse de Daniel Legrand. 

Les accusations et les "images" de Jonathan Delay. Mercredi, Jonathan Delay est venu témoigner. "J'ai été victime de l'affaire Outreau", a-t-il déclaré devant la cour avant de mettre en cause directement Daniel Legrand. Mais sur les faits, le jeune homme n'a pas pu apporter davantage de précisions. "J'ai certaines images où je le vois chez mes parents", s'est-il contenté de dire.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #OUTREAU

21h08 : L'audition de Chérif Delay a clos le troisième jour du procès de Daniel Legrand à Rennes. Il fut l'un des enfants victimes de l'affaire de pédophilie d'Outreau. Il a raconté en pleurant son calvaire.

19h40 : Au troisième jour du procès d'un des acquittés d'Outreau, Daniel Legrand, la cour auditionne Chérif Delay, le frère de Jonathan, qui accuse Daniel de viol. Notre journaliste sur place Catherine Fournier suit l'audience.

18h33 : Notre journaliste Catherine Fournier continue de suivre le procès de Daniel Legrand, l'un des treize acquittés d'Outreau, à Rennes. Pour ce troisième jour, la cour entend un enquêteur.

16h52 : Un incident vient de se produire lors du troisième procès Outreau, à Rennes. Un homme vient d'être expulsé de la salle.

16h42 : Au procès de Daniel Legrand, une des assistantes familiales en charge des frères Delay vient de faire une déclaration qui pourrait changer le cours de ce troisième procès Outreau. Sur la liste des personnes que les enfants désignaient comme les auteurs des viols qu'ils ont subis, est apparu en 2001 le nom de "Dany legrand" qui a mené à l'arrestation et l'accusation de Daniel Legrand fils et de son père (qui porte le même nom). Mais "legrand" ne désignait-il pas une personne de grande taille ? Au tribunal de Rennes, la confusion règne, selon les journalistes sur place.

16h04 : A Rennes, où se déroule le troisième procès Outreau, un des enfants victimes vient d'entrer dans la salle. Cherif Delay est actuellement placé en détention dans un établissement psychiatrique pour des violences.

14h33 : L'audience a repris à Rennes, où se tient le troisième procès Outreau. Une assistante familiale qui a recueilli les témoignages d'un des enfants victimes est auditionnée. Cherif Delay, l'un des enfants victimes aujourd'hui âgé de 22 ans, devrait également être entendu à la barre cet après-midi.

13h14 : L'audience est suspendue à Rennes, où se déroule le troisième procès Outreau.

12h36 : A Rennes, où se déroule le troisième procès Outreau, l'assistante familiale qui a recueilli les témoignages de Dimitri Delay, qui accuse Daniel Legrand de viol, est à la barre. Elle est confrontée aux questions de l'avocat général.

11h29 : Chérif Delay a révélé, courant 2000, être victime de viols à une assistante familiale, qui l'a accueilli de 1998 à 2004. Elle témoigne aujourd'hui devant la cour d'assises des mineurs de Rennes.

11h12 : "Présentez-moi la personne qui me permet d'aller dans mes souvenirs, moi, j'en suis incapable." Cet aveu d'impuissance résume la teneur du témoignage de Jonathan Delay, mercredi, devant la cour d'assises des mineurs d'Ille-et-Vilaine. Alors que la troisième journée d'audience débute, notre journaliste Catherine Fournier revient sur les imprécisions du jeune homme.

( MAXPPP)

10h23 : Le troisième procès d'Outreau ne devrait pas tarder à reprendre à Rennes, selon ma collègue Catherine Fournier. Jonathan Delay, qui maintient ses accusations de viols contre Daniel Legrand, se dit "content" de son témoignage d'hier.