Affaire Outreau : ambiance tendue lors de l'ouverture du procès

Mardi 19 mai s'est ouvert le procès de l'un des 13 acquittés de l'affaire Outreau. Accusé de viol, Daniel Legrand encourt 20 ans de réclusion criminelle.

L'ambiance était tendue, mardi 19 mai, lors de l'ouverture du procès, à Rennes, de l'un des 13 acquittés de l'affaire Outreau. Dix ans après ce qui apparut comme un fiasco judiciaire, Daniel Legrand, 33 ans, doit à nouveau s'expliquer devant la justice, cette fois pour des accusations de viols quand il était mineur. Pour ses avocats, il s'agit d'un vrai acharnement judiciaire à l'encontre d'un homme brisé, dont le nom jusqu'ici n'avait jamais été cité par les victimes.

Jonathan Delay veut "faire des révélations"

À l'origine de ce procès, Jonathan Delay, l'un des fils de Myriam Badaoui, condamnée pour avoir abusé ses quatre enfants. Il affirme avoir été violé par Daniel Legrand. "Il y a dix ans, il n'était qu'un enfant et n'a pas osé parler, dit-il. Aujourd'hui adulte, il veut s'expliquer et faire des révélations", rapporte la journaliste de France 3.

Pendant trois semaines, ce sera donc une sorte de remake de l'affaire Outreau. Mais cette fois avec un seul accusé, Daniel Legrand qui, pour viols et agressions sexuelles, encourt 20 ans de réclusion criminelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un dossier d\'avocat sur l\'affaire Outreau photographié lors du procès de l\'affaire en 2004. 
Un dossier d'avocat sur l'affaire Outreau photographié lors du procès de l'affaire en 2004.  (MAXPPP)