Affaire Bettencourt : l'heure du procès en appel

Le procès en appel de l'affaire Bettencourt débute ce mardi matin à Bordeaux. Les juges vont examiner le volet "abus de faiblesse" du dossier, le volet originel de l'affaire. Quatre des huit prévenus condamnés en première instance ont fait appel.

(François-Marie Banier est l'un des quatre condamnés de l'affaire Bettencourt qui sera jugé en appel © MaxPPP)

Avec de lourdes peines de prison ferme à la clé, le premier procès Bettencourt s'était achevé l'année dernière sur des déclarations de culpabilité de plusieurs membres de l'entourage de Liliane Bettencourt. Notamment son ami photographe François-Marie Banier et son ancien gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, qui étaient apparus comme de véritables "pilleurs" de la fortune de la milliardaire. Tous deux avaient été condamnés. Trois ans de prison dont  douze mois avec sursis, pour Banier, et, trente mois de prison dont douze avec sursis pour De Maistre. Mais, un an plus tard, la donne a changé.

La contre-attaque de François-Marie Banier 

François-Marie Banier a contre-attaqué, en accusant Françoise Bettancourt-Meyers, la fille de Liliane, d'avoir fait pression sur certains témoins et de leur avoir demandé de produire de faux témoignages. Le juge parisien Le Loire a également enquêté sur une éventuelle manipulation de l'enquête par le clan Bettencourt-Meyers et a mis en examen cinq personnes, dont l'ancienne comptable-maison Claire Thibout. Le magistrat soupçonne tous ces gens d'avoir chargé François-Marie Banier, à la demande de Françoise Bettencourt Meyers.

Le juge a d'ailleurs fini par convoquer cette dernière, tout récemment. Mais la fille Bettencourt  a volontairement zappé le rendez-vous. Une attitude que compte dénoncer le clan Banier dès le début de l'audience du procès en appel ce mardi.