Affaire Bettencourt : trois ans de prison pour Banier, Woerth relaxé

François-Marie Banier a été condamné à trois ans de prison dont six mois avec sursis, dans l'affaire Bettencourt. L'ex-ministre Eric Woerth a été totalement relaxé. Le gestionnaire Patrice de Maistre a été relaxé dans le volets trafic d'influence et condamné dans celui d'abus de faiblesse.

(Eric Woerth a été relaxé dans l'affaire Bettencourt © MaxPPP)

Comme prévu, c'est lui est le plus lourdement condamné. François-Marie Banier a été condamné ce jeudi par le tribunal de grande instance de Bordeaux à trois ans de prison dont six mois avec sursis. L'ex-"confident" écope également de 350.000 euros d'amende. Il doit également rembourser 158 millions d'euros de dommages-intérêts au tuteur de Liliane Bettencourt. Il n'y a pas eu de mandat de dépôt, François-Marie Banier est donc resté libre. Ses avocats indiquent qu'ils feront appel.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a relaxé jeudi l'ancien ministre UMP Eric Woerth dans le volet de l'affaire Bettencourt qui concerne l'abus de faiblesse et trafic d'influence dont aurait été victime l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt de 2006 à 2010. Eric Woerth était accusé d'avoir obtenu de l'argent de la milliardaire pour le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Patrice de Maistre condamné pour abus de faiblesse

Le tribunal a également ordonné la relaxe d'Eric Woerth dans le volet trafic d'influence de l'affaire. Il était soupçonné d'avoir fait obtenir la Légion d'honneur en 2008 à Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de la milliardaire, en échange de l'embauche de son épouse en 2007 dans sa société Clymène chargée de gérer les dividendes des avoirs L'Oréal.

Patrice de Maistre a également été relaxé dans le volet concernant le "trafic d'influence". En revanche, il a été condamné dans celui d'abus de faiblesse à 30 mois de prison dont 12 avec sursis et 250.000 euros d'amende. Il doit également rembourser douze millions d'euros.