Cet article date de plus de neuf ans.

Après avoir vendu sa voiture, un homme reçoit 38 PV

Publié Mis à jour
Laurence Decherf et Annie Tribouart / France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le défenseur des droits, Dominique Baudis, a eu un coup de sang mardi 6 décembre. Il a évoqué un "délire bureaucratique" face au dossier d'un conducteur de Cholet (Maine-et-Loire) harcelé par la justice pour 38 PV injustifiés concernant une voiture qu'il avait vendue depuis plus de quatre ans. Les poursuites devraient être abandonnées.

Le défenseur des droits, Dominique Baudis, a eu un coup de sang mardi 6 décembre. Il a évoqué un "délire bureaucratique" face au dossier d'un conducteur de Cholet (Maine-et-Loire) harcelé par la justice pour 38 PV injustifiés concernant une voiture qu'il avait vendue depuis plus de quatre ans. Les poursuites devraient être abandonnées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.