Vidéo Gloria Steinem s’exprime sur le risque de la fin du droit à l’avortement aux Etats-Unis

Publié
BRUT
Article rédigé par

“Lorsqu’Hitler a été élu, sa toute première loi officielle a été de caractériser l’avortement comme un crime contre l’État”. Pour Brut, la militante et féministe américaine Gloria Steinem explique en quoi le droit à l’avortement est menacé aux Etats-Unis.

“Nous devons permettre à chaque femme de prendre cette décision pour elle-même”

“La nationalisation du corps des femmes est la première mesure d’un Etat qui cherche à tout contrôler”. Le 30 septembre 2021, l’activiste féministe américaine Gloria Steinem s’exprimait sur les risques planant sur la fin du droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) aux Etats-Unis. 

“Dans ce pays, nombreux sont ceux qui souhaitent attribuer à un ovule fécondé le statut de personne morale, criminalisant ainsi l’avortement”. Dans certains États, ce droit constitutionnel pourrait prochainement être renversé par la Cour suprême. 

“De nombreuses femmes sont déjà victimes d’avortement illégaux et dangereux” 

La militante Gloria Steinem se bat depuis longtemps pour démocratiser le droit à l'avortement. "Dans les années 1950, je n’aurais pas pu bénéficier de cet avortement sûr et légal si j’étais restée aux États-Unis.”

“Défendre la justice reproductive au Texas, ce n’est pas seulement défendre les femmes, c’est tout simplement défendre la démocratie.”

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.