États-Unis : la Cour suprême révoque le droit à l’avortement

Publié
États-Unis : la cour Suprême révoque le droit à l’avortement
Article rédigé par
M.Boisseau, C.Madini, M.Bradshaw, T.Donzel,G.Gillet - France 2
France Télévisions

Vendredi 24 juin, la Cour suprême américaine a rendu une décision historique en laissant la liberté aux États d’interdire ou non l’avortement. Cette remise en cause suscite un grand nombre de réactions.

Des manifestants par dizaines traversent les rues de Washington (États-Unis) pour militer contre la révocation du droit à l’avortement prononcée vendredi 24 juin par la Cour suprême des États-Unis. D’autres cortèges se félicitent de la suppression de ce droit. Certaines manifestantes entonnent : "La vie a gagné". Du côté des pro-avortement, une femme attristée déclare : "J’ai 21 ans et je suis terrifiée." Cependant, l’avortement n’est pas encore interdit. Ce seront désormais les États qui décideront de le laisser ou non en place sur leur sol.

Une décision qui suscite de vives réactions

Chaque Américaine pouvait avorter librement depuis 1973. La remise en cause de ce droit a donné lieu à de nombreuses réactions. Le président Joe Biden a déclaré : "C’est un jour triste pour la Cour suprême et pour notre pays." L’ancien président, Donald Trump, a affirmé : "C’est la volonté de Dieu." Parmi les 50 États composant les États-Unis, 26 pourraient interdire l’avortement. Le Missouri l’a d’ores et déjà prohibé juste après l’annonce.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.