Rennes : un centre culturel visé par des tags islamophobes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Rennes : un centre culturel visé par des tags islamophobes
franceinfo
Article rédigé par
M. Zambrano - franceinfo
France Télévisions

Après des tags racistes sur un centre culturel musulman à Rennes (Ille-et-Vilaine), Gérald Darmanin a exprimé "tout le dégoût" qu’ont inspiré au gouvernement ces tags islamophobes. Si une enquête a été confiée à la sûreté départementale, le ministre de l’Intérieur a promis la protection des lieux de culte, à deux jours du début du ramadan.  

Une dizaine d’inscriptions haineuses ont été taguées sur un centre culturel islamique de la ville de Rennes (Ille-et-Vilaine). Elles ont été découvertes dimanche 11 avril aux alentours de 5h45 par les gardiens du lieu. Les quatre murs et les vitres de l’établissement servant aussi de salle de prière à la communauté musulmane ont été recouverts par ces tags anti-musulmans. Gérald Darmanin est arrivé en fin d’après-midi afin d’afficher son soutien à la communauté musulmane.   

Une enquête est en cours

"J’ai eu le président de la République tout à l’heure au téléphone qui m’a demandé de dire aux dirigeants de cette association, mais aussi à la ville de Rennes, tout le dégoût que nous inspirent ces inscriptions, qui sont des insultes aux musulmans français et des insultes à la France", a déclaré Gérald Darmanin. Alors que certaines de ces inscriptions font appel à des références chrétiennes, l’archevêque de Rennes, Pierre d’Ornellas, a vivement condamné ces tags. Les services techniques ont effacé toutes les inscriptions dans l’après-midi. Une enquête de police de la sûreté départementale est en cours pour mettre la main sur les auteurs de ces tags. Ils encourent jusqu’à quatre ans de prison et 30 000 euros d’amende.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.