Maghreb : la France va freiner drastiquement la délivrance de visas

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Maghreb : la France va freiner drastiquement la délivrance de visas
France 2
Article rédigé par
A.-C.Poignard, T.Curtet, C.Cormery, V.Travert, A.Launay, S.Ripaud - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a annoncé, mardi 28 septembre, qu'il allait durcir drastiquement les conditions d'accès aux visas pour trois pays du Maghreb : l'Algérie, la Tunisie et le Maroc.

La France a annoncé une baisse drastique de la délivrance des visas aux pays du Maghreb, mardi 28 septembre. Le gouvernement a décidé d'en délivrer deux fois moins à l'Algérie et au Maroc, et 30 % de moins à la Tunisie. "C'est une décision drastique, et même inédite, mais elle est nécessaire, car ces pays n'acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et que nous ne pouvons pas garder en France", a justifié Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement.

Les autorités visent les pays où l'expulsion est très difficile

La décision qui s'explique également car l'expulsion vers ces pays reste très compliquée. En Algérie, sur 7731 ressortissants ayant reçu une obligation de quitter le territoire (OQTF), seulement 22 ont réellement été expulsés. Le laissez-passer consulaire est la source principale du conflit : ce document, signé par les pays d'origine, est le seul moyen d'expulser. D'après la France, les pays du Maghreb en octroient toutefois trop peu.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.