Piégé par des internautes, un pédophile présumé interpellé au Havre

Un homme de 52 ans a été interpellé et placé en garde à vue au Havre (Seine-Maritime), mercredi 14 avril, après avoir été piégé par une association qui tente de débusquer les pédocriminels sur les réseaux sociaux.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le chantage sexuel en ligne est l’un des moyens utilisés par les pédophiles pour abuser d’enfants et d’adolescents. Photo d'illustration. (JEAN-FRANÇOIS OTTONELLO / MAXPPP)

Un homme de 52 ans a été interpellé au Havre (Seine-Maritime) révèle France Bleu Normandie. Il avait donné rendez-vous à une petite fille de 12 ans qu'il avait contactée sur Facebook. C'était en réalité un faux profil créé par une association qui tente de débusquer les pédocriminels sur les réseaux sociaux, avant d'alerter la justice et la police.

L'association "Les enfants d'Argus" a donc transmis au procureur du Havre et aux forces de l'ordre les captures d'écran des conversations avec l'homme, qui avait établi le contact avec cette "pseudo" petite fille le 30 mars dernier. L'individu s'était présenté sous sa véritable identité, expliquant qu'il vivait seul et avait trois enfants. S'ensuivent ensuite des questions plus intimes, rapporte France Bleu Normandie : "Tu mesures combien par curiosité ?" ou encore "Ça ne t'excite pas un peu de parler de sexe avec un grand ?"

Mercredi 14 avril, alors qu'il croyait avoir rendez-vous avec la petite fille, ce sont en fait des policiers qui l'attendent et qui le placent en garde à vue. L'association "Les enfants d'Argus" affirme avoir contribué à l'interpellation de 18 pédocriminels présumés depuis un an, en France, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.