Inceste : "Les mensonges" de Richard Berry "ne résisteront pas" à la justice, dénonce sa fille aînée qui l'accuse de viols

"J’invite tous les enfants agressés à dénoncer celui, celles ou ceux qui les ont fait vaciller vers un monde de ténèbres dont il est si difficile d’émerger", appelle Coline Berry dans une story postée sur Instagram.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Richard Berry sur France 2 en 2014.  (MAXPPP)

"Je fais toute confiance aux services de police et de justice que j’ai saisis pour que la vérité soit faite sur ce que mon père a fait subir à l’enfant que j’étais et sur la violence qu’il continue à tenter d’exercer sur moi", a réagi mercredi 3 février sur Instagram Coline Berry, la fille aînée de l’acteur Richard Berry, qui accuse son père de viols et d'agressions sexuelles.

"Les mensonges de mon père ne résisteront pas à un examen minutieux de tous les éléments réunis jusqu’ici", explique-t-elle dans un texte. Coline Berry indique que sa plainte, déposée en janvier, est un "acte grave, réfléchi et pondéré". "C’est cette enfant, celle qui était embrassée par son père sur la bouche avec la langue, celle avec qui son père n’a jamais eu la moindre pudeur, celle qui a dû participer à ses jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires, c’est elle, qui a déposé plainte", témoigne-t-elle.

Une enquête préliminaire a été ouverte le 25 janvier, selon le parquet de Paris. Dans sa plainte, Coline Berry dénonce "des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur", a précisé le parquet. L'enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs (BPM).

 "Je ne crains rien de ces tentatives d’intimidation"

Accusée par Richard Berry sur Instagram d'avoir fait "évoluer son récit avec le temps", Coline Berry répond qu'au contraire, la "narration des faits n’a jamais varié, nombre de témoignages peuvent être fournis au soutien de cette assertion, notamment au sein de ma propre famille", poursuit-elle. "Ce qui a évolué au fil du temps, c’est son attitude", continue-t-elle.

"De la violence première, il est ensuite passé à la sollicitation moite pour que je ‘passe l’éponge’ ou ne le fasse pas passer pour un ‘pédocriminel’. L’image, voilà ce qui importe pour certains plus que tout."

Coline Berry, fille de l'acteur Richard Berry

sur Instagram

Mardi sur Instagram, Richard Berry s’est défendu de tout abus sur sa fille et a démenti "sans ambiguïté ces accusations immondes". "Mon père essaie aujourd’hui encore de me confisquer la parole en s’attaquant cette fois à ma personne, à l’adulte, à la femme, à la mère de famille que je suis devenue et qu’il s’agit de détruire encore une fois. Mais la destruction a déjà eu lieu. C’est pourquoi je ne crains rien de ces tentatives d’intimidation, de destruction et d’annihilation", poursuit-elle.

Coline Berry dit être soutenue dans sa démarche par sa mère, des proches ainsi que des membres de sa famille. "J’invite tous les enfants agressés, violés ou atteints dans leur intégrité à faire de même et à dénoncer celui, celles ou ceux qui, alors qu’ils devaient les protéger, les ont fait vaciller vers un monde de ténèbres dont il est si difficile d’émerger", conclut-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.