Gouvernement d’Élisabeth Borne : deux femmes accusent Damien Abad de viols

Publié
Gouvernement d’Élisabeth Borne : deux femmes accusent Damien Abad de viols
France 3
Article rédigé par
E. Lagarde, J. Bigard, A. Gouts, P. Gueny - France 3
France Télévisions

Samedi 21 mai, le site Médiapart a révélé le témoignage de deux femmes qui accusent Damien Abad de viols. Pour l’une des victimes présumées, un signalement avait été adressé à la direction de La République en Marche et à celle des Républicains, ainsi qu’au procureur de la République. 

Première épreuve pour le gouvernement d’Élisabeth Borne. Samedi 21 mai, Médiapart a révélé le témoignage d’une jeune femme qui affirme avoir été violée par Damien Abad, dernièrement nommé ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes Handicapées en 2010, alors qu’il était encore député de l’Ain. Des faits qui ont été relayés auprès de l’Observatoire des violences sexuelles en politiques puis des directions du parti des Républicains et au parti présidentiel. Le parquet a été averti le 20 mai.   

Une précédente accusation   

Mais ce n’est pas la seule à accuser le nouveau ministre. Elle avait porté plainte en 2017 pour des faits qui avaient été commis en 2011. L’affaire est à l’époque classée sans suite, faute de preuves. Aujourd’hui, la plaignante se satisfait qu’une nouvelle accusation émerge. "On a l’impression de ne pas avoir rêvé, de ne pas être toute seule", a-t-elle confié. Des faits dont Damien Abad s’est ainsi défendu : "Ces accusations relatent des actes qui me sont tout simplement impossibles à raison de mon handicap". Le parquet de Paris a fait savoir qu’il étudiait les nouvelles informations qui lui ont été communiquées vendredi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.