Equitation : une cavalière professionnelle affirme avoir été violée par son ancien entraîneur

Cavalière professionnelle, Amélie Quéguiner déclare qu'elle aurait été violée par son ancien entraîneur il y a quelques années. Les récents témoignages de victimes l'auraient poussé à révéler cette histoire.

FRANCEINFO

La parole commence peu à peu à se libérer concernant les violences sexuelles dans le sport. Amélie Quéguiner, cavalière professionnelle, assure qu'elle aurait été abusée sexuellement par son entraîneur lorsqu'elle était mineure. "Il se trouve que cette personne était aussi le compagnon de ma maman et cette personne m'a violé pendant 10 ans", révèle-t-elle.

Une première plainte classée sans suite

Il y a deux ans, cette femme de 50 ans a déjà témoigné de cet acte sur les réseaux sociaux. Convoqué par les membres de la direction de la jeunesse des sports de Nouvelle Aquitaine, l'homme s'en serait sorti selon la cavalière. Elle explique qu'il les aurait convaincus qu'il était très amoureux d'elle et que, la retraite approchant, il n'y aurait pas eu d'utilité à le poursuivre. La plainte déposée au parquet de Pau est classée sans suite. Les récents témoignages de patineuses comme Sarah Abitbol ont poussé Amélie Quéguiner à relancer de nouveau l'affaire. Elle a aussi porté plainte contre deux autres personnes qui l'auraient violée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cavalier lors d\'un exercice (illustration).
Un cavalier lors d'un exercice (illustration). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)