Bryan Singer, le réalisateur de la saga "X-Men", accusé de viol sur mineur

Les faits se sont déroulés en 2003, d'après la victime présumée, un jeune homme qui avait 17 ans à l'époque.

Le réalisateur américain Bryan Singer, le 26 février 2017, à Hollywood (Californie, Etats-Unis). 
Le réalisateur américain Bryan Singer, le 26 février 2017, à Hollywood (Californie, Etats-Unis).  (FREDERICK M. BROWN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le réalisateur américain Bryan Singer, qui a dirigé plusieurs volets de la saga X-Men, est accusé de viol. La victime présumée, un jeune homme mineur au moment des faits supposés, a assigné en justice le metteur en scène, jeudi 7 décembre. Des accusations qui font évidemment écho à l'affaire Weinstein.

Les faits remontent à 2003, selon le document de l'assignation, que l'AFP a pu consulter. Cesar Sanchez-Guzman, âgé de 17 ans à l'époque, aurait alors été violé lors d'une soirée sur le yacht d'un ami du réalisateur. Après les faits supposés, le réalisateur aurait expliqué qu'il pouvait aider la victime présumée à décrocher des rôles à Hollywood en échange de son silence. Il lui aurait également dit  qu'il pouvait, si besoin, recourir aux services de gens "capables de ruiner la réputation de quelqu'un".

Licencié du tournage du biopic sur Freddie Mercury

En 2014, Bryan Singer avait déjà été attaqué en justice par un aspirant acteur, Michael Egan, qui avait affirmé avoir été agressé sexuellement par le réalisateur, avant de renoncer finalement à son action. Presque vingt ans plus tôt, en 1997, un figurant de 14 ans l'avait aussi assigné au civil, lui reprochant de l'avoir forcé à prendre une douche nu devant lui. L'adolescent avait également fini par renoncer à son action en justice.

En début de semaine, Bryan Singer a été licencié, après des absences injustifiées, par la production du film Bohemian Rhapsody, sur la vie du chanteur Freddie Mercury. Le studio Twentieth Century Fox l'a remplacé par Dexter Fletcher. Il ne restait pourtant que deux semaines de tournage.