Le réalisateur de la saga "X-Men" visé par une plainte pour abus sexuels sur mineur

Un homme affirme que Bryan Singer l'a agressé sexuellement, quand il avait 17 ans, à Los Angeles et Hawaï.

Le réalisateur des \"X-Men\", Bryan Singer, le 20 juillet 2013, au Comic Con de San Diego (Etats-Unis).
Le réalisateur des "X-Men", Bryan Singer, le 20 juillet 2013, au Comic Con de San Diego (Etats-Unis). (SUSANNE DOEPKE / GEISLER-FOTOPRESS / AFP)

A un mois de la sortie de son nouveau film, X-Men: Days of Future Past, le réalisateur américain de la saga sur les mutants, Bryan Singer, est accusé d'avoir abusé sexuellement d'un adolescent mineur. L'affaire a été révélée par le site américain TMZ et le magazine Variety (en anglais), mercredi 16 avril. L'avocat du plaignant a déposé une plainte au tribunal fédéral d'Hawaï. 

Les faits se seraient déroulés en 1999, à Los Angeles et HawaïMichael Egan, un homme âgé aujourd'hui de 30 ans, affirme que le cinéaste aurait eu des relations sexuelles avec lui. Il avait alors 17 ans, il était mannequin et rêvait d'une carrière au cinéma. Selon les termes de sa plainte, le réalisateur aurait commencé par lui fournir diverses drogues et beaucoup d'alcool. Bryan Singer lui aurait aussi fait comprendre que lui et son "groupe" contrôlaient Hollywood et pourraient lui trouver un rôle dans son prochain film.

Une plainte sans fondement", "absurde" et "diffamatoire"

Cette plainte est "sans fondement", "absurde" et "diffamatoire", a répliqué l'avocat du réalisateur. "Nous sommes confiants dans le fait que Bryan sera innocenté", a-t-il assuré.

La plainte met également en cause Marc Collins-Rector, l'ancien président de la start-up Digital Entertainment Network. Il aurait attiré l'adolescent dans une maison située à Encino, à Los Angeles, à la demande de Bryan Singer. Il est fiché comme délinquant sexuel. Il a plaidé coupable en 2004 dans une affaire de relations sexuelles avec des mineurs.