Guyane : le désespoir des Amérindiens les mène au suicide

Le suicide est en hausse chez les Amérindiens de Guyane, souvent à cause de situations de souffrances diverses, allant de la drogue au chômage, en passant par le poids des traditions.

FRANCE 3

C'est un drame qui secoue la communauté amérindienne de Guyane. Une vague de suicides frappe ses membres, surtout les plus jeunes, qui ont du mal à trouver leur place dans la société. Vivant depuis des siècles sur les bords du fleuve Itany, les Wayanas doivent faire face à ce fléau. Un des chefs coutumiers a même perdu sa fille il y a quelques mois. "Je ne l'ai pas grondée, c'était une journée comme les autres", raconte Gran Man Aimapoti.

"Des problèmes, il y en a tellement ici"

"À 6 heures, on s'est vu et elle m'a dit : 'Bonjour papa'", se rappelle-t-il sans pouvoir expliquer le suicide qui a suivi. Depuis janvier dernier, six personnes se sont donné la mort et 13 ont tenté de se suicider. Des chiffres alarmants pour un peuple qui ne compte que 1 500 âmes. "Des problèmes, il y en a tellement ici", explique Aima Opoya, un habitant. "Souvent c'est la drogue, l'alcool, qui fait justement passer à l'acte", pointe-t-il. Mais ce ne sont pas les seuls facteurs. Le poids des traditions est parfois trop lourd également.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de la tribu amérindienne des Wayanas, en Guyane française.
Des membres de la tribu amérindienne des Wayanas, en Guyane française. (FRANCE 3)