VIDEO. 11-Novembre : Marine Le Pen dénonce "des méthodes totalitaires"

Invitée d'i-Télé, la présidente du Front national s'en est pris au ministre de l'Intérieur, en l'accusant d'avoir fait arrêter arbitrairement des militants de son parti.

I-TELE

Des "méthodes totalitaires", une "manipulation politique". La présidente du Front national, Marine Le Pen, a dénoncé, mardi 12 novembre sur i-Télé, l'interpellation de militants de son parti, lors des célébrations de l'armistice du 11 novembre à Paris, la veille.

"Ce sont des méthodes totalitaires (...) moi, je trouve ça véritablement inquiétant", a lancé l'eurodéputée. "Il a arrêté des gens du FN avant, il savait qu'il y aurait des huées car ses services regardent les réseaux internet où des rendez-vous avaient été donnés et après, il accuse le Front national", s'est-elle indignée.

"Si ça s'était passé en Russie, vous auriez été les premiers à dire que c'est épouvantable, que 'voilà la démonstration que la Russie est un pays qui n'est absolument pas démocratique'", a encore argumenté Marine Le Pen.

Marine Le Pen, le 26 octobre 2013 à Fougères (Ille-et-Vilaine).
Marine Le Pen, le 26 octobre 2013 à Fougères (Ille-et-Vilaine). (THOMAS BREGARDIS / AFP)