Feuilleton : les sillons de la mémoire (4/5)

Une équipe de France 2 part à la rencontre de ceux qui travaillent à proximité du site de la bataille de Verdun. Des guides, commerçants et historiens qui participent à l'effort de mémoire. Ce jeudi 5 mai, nous suivons une guide qui nous emmène sous terre. 

FRANCE 2
Une équipe de France 2 part à la rencontre de ceux qui travaillent à proximité du site de la bataille de Verdun. Ce jeudi 5 mai, nous suivons une guide qui nous emmène sous la terre. Ingrid, une franco-allemande, a laissé son groupe de touristes pour nous faire visiter les galeries souterraines de la butte de Vauquois où les soldats français et allemands ont creusé des kilomètres de tunnels qu'ils ont ensuite détruits à coup d'explosifs.

Une plongée dans la guerre des mines

"J'aime bien guider ici, car c'est un genre de bataille très exceptionnel, la seule où on peut rentrer dans les souterrains. On vit avec les vivants, mais en même temps avec les morts", explique Ingrid, guide franco-allemande. Cette visite est une plongée dans la guerre des mines. Dans ses boyaux de terre, les ennemis ne se trouvaient parfois qu'à quelques dizaines de mètres les uns des autres. Un calvaire sous-terre que les jeunes générations ont parfois du mal à comprendre. Durant la guerre de 14-18, trois Français sur quatre ont combattu à Verdun. 
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ossuaire de Douaumont, qui contient les dépouilles de plus de 130 000 soldats morts lors de la bataille de Verdun, et le cimetière militaire adjacent. 
L'ossuaire de Douaumont, qui contient les dépouilles de plus de 130 000 soldats morts lors de la bataille de Verdun, et le cimetière militaire adjacent.  (MANUEL COHEN)