Cet article date de plus de trois ans.

L'Anzac Day célébré à Villers-Bretonneux où "beaucoup de tombes qui n’ont aucun nom ont droit à la lumière"

Plusieurs milliers d'Australiens ont célébré, dans la Somme, le centenaire de la victoire de Villers-Bretonneux, qui empêcha les troupes allemandes de progresser vers Amiens, pendant la Grande Guerre.  

Article rédigé par
avec France Bleu Picardie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les premières cérémonies de l'Anzac Day, à l'aube du 25 avril 2018, à Villers-Bretonneux. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le 25 avril 1918, pendant la Grande Guerre, la victoire de Villers-Bretonneux (Somme) avait privé les Allemands d'une progression vers Amiens, un secteur logistique alors important pour les Alliés. Lors de l'Anzac Day, la mémoire des quelque 2 400 soldats australiens qui y laissèrent leur vie, est commémorée chaque année.   

Une foule pour le "down office"

Pendant l'office de l'aube, l'assistance a écouté avec émotion les discours d’hommage aux soldats morts pour la France, il y a cent ans. "Le down service, c’est le service de la lumière. Celle du soleil qui se lève et qui fait qu’il y a toujours de la vie, même avec tous ces morts autour", explique à France Bleu Picardie, Jenny, venue d'Australie pour les commémorations. "Beaucoup de tombes n’ont aucun nom, mais elles ont droit à la lumière, à la vie", insiste-t-elle. Comme elle, de nombreux participants, dont une majorité d'Australiens, sont arrivés avant l’aube, au son des premières chorales. Philip, qui participe pour la première fois à l’Anzac Day, (Australia and New Zealand Army Corps) de Villers Bretonneux.

Je viens m’agenouiller sur la tombe de mon grand cousin, mort à 21 ans, il y a cent ans. Je viens aussi pour tous ceux qui se sont battus.

Philip, venue d'Australie pour l'Anzac Day dans la Somme

à france bleu

Beaucoup sont là pour saluer la mémoire de leurs aïeux, tombés il y a cent ans, au matin du 25 avril 1918, mais aussi pour entretenir le devoir de mémoire. "Je suis ici pour qu’on se souvienne, précise Anna. Pour l’instant, on se souvient, mais est ce que nos enfants, nos petits-enfants, nos arrière-petits-enfants le feront ?" Les anonymes et les officiels ont tous salué la mémoire de ces soldats, dont 11 000 reposent au mémorial de Villers-Bretonneux. 

L'Anzac Day célébré à Villers-Bretonneux - un reportage de François Sauvestre (France Bleu Picardie)
écouter
   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre de 14-18

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.