Première Guerre mondiale : l'hommage d'Emmanuel Macron au maréchal Pétain fait polémique

À l'heure des hommages aux héros de la Première Guerre mondiale, celui de l'armée aux huit maréchaux français qui ont dirigé les combats fait polémique, car Philippe Pétain en fait partie. Déterminant lors du premier conflit, il incarne la défaite et la collaboration lors de la Seconde Guerre mondiale.

Peut-on rendre hommage au maréchal Pétain, héros de Verdun, alors que dès 1940, il met en place la collaboration et la déportation de milliers de juifs ? Pour Emmanuel Macron, il faut faire la part des choses. Le président de la République juge légitime de rendre hommage aux maréchaux de la Grande Guerre. Des propos inacceptables pour la quasi-totalité des oppositions. L'indignation est la même du côté des institutions juives.

Charles de Gaulle et Jacques Chirac avant lui

Pourtant, Emmanuel Macron n'est pas le premier président à distinguer le héros de 14-18 du collaborateur. Le général de Gaulle, en 1966, ou encore Jacques Chirac en 2006. L'Élysée sort de l'ambiguïté mercredi 7 novembre au soir : seuls les maréchaux inhumés aux Invalides seront honorés samedi 10 novembre, donc en aucun cas Philippe Pétain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maréchal Philippe Pétain quitte le palais de l\'Elysée en 1934.
Le maréchal Philippe Pétain quitte le palais de l'Elysée en 1934. (INP / AFP)