Guadeloupe : un lycée fait scandale en interdisant certaines coiffures

Au lycée Bel Air de Baie-Mahault, en Guadeloupe, il sera interdit d'arborer certaines coiffures à la rentrée. Une affiche précisant le règlement fait polémique sur les réseaux sociaux.

FRANCE 3

Une affiche placardée dans un lycée de Guadeloupe fait polémique. Dès la rentrée prochaine, les tresses collées, les teintures et les coupes afros seront interdites dans l'établissement de Baie-Mahault. Sur les réseaux sociaux, certains crient au racisme. Pour le directeur de l'établissement privé, où l'uniforme est de rigueur, il s'agit d'une fausse polémique. Selon lui, l'interdiction est vouée à préparer les élèves au monde du travail. Il évoque les retours des entreprises où les élèves du lycée partent en stage.

Parents et élèves acceptent globalement

Les parents ont validé le règlement, les étudiants semblent, eux aussi, le comprendre. Face au tollé provoqué sur les réseaux sociaux, le lycée a retiré l'affiche, mais maintient cette règle. Nombre d'établissements de la région ont des règlements similaires, mais ne l'affichent pas sur les murs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au lycée Bel Air de Baie-Mahault, en Guadeloupe, il sera interdit d\'arborer certaines coiffures à la rentrée. Une affiche précisant le règlement fait polémique sur les réseaux sociaux.
Au lycée Bel Air de Baie-Mahault, en Guadeloupe, il sera interdit d'arborer certaines coiffures à la rentrée. Une affiche précisant le règlement fait polémique sur les réseaux sociaux. (FRANCE 3)