Grands prématurés : un suivi permanent après la naissance

Une naissance en avance peut entraîner un retard dans les apprentissages. Les enfants sont très surveillés.

FRANCE 2

Il y a trois ans, les équipes de France 2 avaient suivi les premiers pas de deux très grands prématurés. Ils sont retournés à leur rencontre aujourd'hui.
À trois ans, Delor semble vivre chaque jour comme une fête et ne cesse d'étonner ses parents. À sa naissance, il pesait 715 grammes, mais depuis il s'est bien rattrapé.
Hugo était son voisin de couveuse. Il est né après seulement six mois de grossesse. À quelques jours près les médecins n'auraient pas pu le maintenir en vie.
À ce terme, un enfant sur deux ne survit pas. Aujourd'hui, il ne présente aucune séquelle, mais il est suivi de près.

Un enfant sur trois a besoin d'être accompagné

Pour tous les grands prématurés, le suivi est permanent. Delor a rendez-vous avec le médecin qui l'a vu naître. Il est rentré en maternelle cette année. Tout l'enjeu de ce rendez-vous est de dépister d'éventuels désordres qui pourraient l'handicaper dans sa scolarité. Dyslexie, dyscalculie, hyperactivité, un grand prématuré sur trois aura besoin d'être accompagné dans son développement. Mais Delor n'inquiète pas son médecin.
Les deux enfants seront suivis jusqu'au CP, la dernière étape clé dans leur parcours d'enfant prématuré.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)