Cet article date de plus d'un an.

L'Eurozapping : les violences domestiques explosent en Grande-Bretagne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
L'Eurozapping du 23h lundi 6 avril
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Comme chaque soir, la rédaction du 23h de franceinfo fait un tour de l'actualité européenne. C'est l'Eurozapping.

Le service dédié aux violences domestiques est pris d'assaut en Grande-Bretagne. Une femme, Tara, était abusée physiquement et isolée par son compagnon. Avec le confinement, sa situation s'est empirée au point de craindre pour sa vie. "Dès que je disais quelque chose, il me frappait", avoue-t-elle à la télévision britannique. Depuis une semaine, les signalements se multiplient, avec une hausse de 25%. Les militants qui luttent contre les violences conjugales tirent la sonnette d'alarme. Pour Tara, la situation a évolué : elle a réussi à quitter son tortionnaire.

Une mère privée de ses enfants en Belgique

En Suisse, le quotidien des familles handicapées est chamboulé. Avec le confinement, certains ont perdu toute assistance d'un jour à l'autre. Par exemple, un homme autiste et épileptique ne peut plus se rendre à ses ateliers et son aide à domicile ne vient plus. Ses parents sont désemparés. Près de deux millions de familles en Suisse sont dans ce cas. Enfin en Belgique, une infirmière ne peut plus voir ses enfants. Leur papa a annoncé qu'il ne rapporterait pas les enfants à son ex-femme qui travaille dans un hôpital psychiatrique, trop dangereux selon lui. Un sentiment d'injustice totale pour cette femme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Féminicides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.