Féminicide à Paris : le policier suspecté d’avoir tué sa compagne s’est rendu

Publié
Féminicide à Paris : le policier suspecté d’avoir tué sa compagne s’est rendu
France 2
Article rédigé par
H.Puffeney, N.Perez, E.Pelletier, D.Chevalier - France 2
France Télévisions

Fin de la cavale pour le policier suspecté du meurtre de sa compagne. Il a été interpellé mardi 22 février, dans la matinée, dans le Var. Il était recherché depuis plus de 20 jours.

La cavale du policier suspecté d’avoir tué sa compagne s’est terminé chez son père, mardi 22 février, à plus de 700 km de son domicile. L’annonce a été faite par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, dans la matinée. L’homme s’est en fait rendu. Selon les informations de France Télévisions, il se trouve à Montmeyan, un petit village du Var. À 9h45, il a appelé les gendarmes, qui sont venus à sa rencontre. Il a été arrêté sans résistance. Son père témoigne : "Il est venu me dire adieu avant de se rendre. (…) Toutes mes pensées vont vers Amanda, parce qu’on l’aimait beaucoup."

Deux enquêtes ont été ouvertes

Le 28 janvier, Amanda Glain était retrouvée morte dans un appartement parisien. Elle présentait des marques d’étranglement. Arnaud B., son compagnon, est alors introuvable. Fragile psychologiquement, avec des antécédents de violences conjugales, ce policier du commissariat du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ne s’était pas présenté au travail ce jour-là. Il était depuis en fuite. Deux enquêtes ont été ouvertes, par l’IGPN et la préfecture de police. Le meurtrier présumé a été placé en garde à vue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.