VIDEO. Les proches de Vincent Lambert dans l'attente de la décision du CHU de Reims

Les médecins rendront leur décision sur un probable arrêt des traitements et un accompagnement vers la mort du patient, en état de conscience minimale irréversible depuis 2008.

Une semaine après avoir entendu les différents membres de la famille de Vincent Lambert, l'équipe médicale du CHU de Reims devrait, jeudi 23 juillet, leur annoncer sa décision : l'arrêt de l'alimentation ou le maintien en vie dans un état de conscience minimale. 

Tous les membres de la famille convoqués

Huit jours après l'engagement d'une nouvelle procédure collégiale par les médecins en charge de Vincent Lambert, les membres de sa famille, qui se déchirent sur son sort, sont convoqués tous ensemble pour entendre la décision du docteur Daniela Simon, qui dirige le service où il est hospitalisé.

Le 5 juin, la justice européenne avait confirmé l'avis du Conseil d'Etat estimant que la continuation des soins du patient constituait une obstination déraisonnable. Cet avis validait ainsi la décision médicale de suspendre l'alimentation et l'hydratation artificielles de Vincent Lambert en l'accompagnant jusqu'à sa mort par des soins palliatifs, notamment une sédation adaptée. Dans ce cas, son décès interviendrait en moins d'une semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le CHU de Reims, le 27 juin 2015.
Le CHU de Reims, le 27 juin 2015. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)