VIDEO. Fin de vie : le suicide assisté autorisé en Suisse

Stéphane Ausset, un Français de 45 ans, a dû se rendre en Suisse pour pouvoir mourir. En France, la législation interdit le suicide assisté.

FRANCE 3

Une équipe de France 3 a recueilli le témoignage de Stéphane Ausset, un Français qui a décidé de se rendre en Suisse pour pouvoir bénéficier du suicide assisté. "Ce qui m'a le plus marqué, c'est le soulagement éprouvé par Stéphane Ausset. À 24 heures de sa mort programmée, j'ai trouvé un homme heureux, touchant, drôle. Il savait qu'il n'y avait plus aucun espoir, ne supportait pas l'idée de se dégrader encore plus", se souvient Christine Boos, journaliste de France 3, qui l'a rencontré.

La Suisse, seule solution pour mourir

"Ses proches, eux, étaient en colère, car la seule solution qui s'offrait à eux était de l'emmener en Suisse pour mourir. En France, le suicide assisté est interdit et est considéré comme l'équivalent d'un homicide volontaire, passible de la Cour d'Assises. Dans notre pays, il n'y a pas de chiffres officiels sur les personnes désirant mourir par suicide assisté. Une majorité veut avoir la possibilité de recourir au suicide assisté, mais une minorité passe à l'acte", ajoute la journaliste

Le JT
Les autres sujets du JT
Parmi les 65 ans et plus, 98% se prononcent pour une évolution de la législation française sur l\'euthanasie, selon un sondage BVA publié le 26 juin 2014.
Parmi les 65 ans et plus, 98% se prononcent pour une évolution de la législation française sur l'euthanasie, selon un sondage BVA publié le 26 juin 2014. (GODONG / BSIP / AFP)