Fin de vie : le projet de loi en passe d'être débattu à l'Assemblée nationale

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Fin de vie : le projet de loi en passe d'être débattu à l'Assemblée nationale
Fin de vie : le projet de loi bientôt débattu à l'Assemblée nationale Fin de vie : le projet de loi en passe d'être débattu à l'Assemblée nationale (France info)
Article rédigé par franceinfo - T. Leriche
France Télévisions
franceinfo
Conditions, administrations du produit létal, décision du médecin... Après avoir été étudié en commission, le projet de loi sur la fin de vie va être discuté à l'Assemblée nationale, lundi 27 mai.

Coup d'envoi pour le projet de loi sur le projet relatif à la fin de vie. Le texte sera examiné lundi 27 mai à l'Assemblée nationale. La version d'origine proposée par le gouvernement ouvre la voie à l'aide à mourir à condition de respecter cinq critères : avoir plus de 18 ans, avoir toutes ses facultés mentales, le pronostic vital du patient doit être engagé à court ou moyen terme, sa maladie doit être incurable et sa souffrance insupportable.

La condition de pronostic vital engagé a été remplacée en commission par la notion plus large de phase avancée ou terminale de la maladie.   

D'intenses débats en prévision

Certains députés de gauche espèrent au contraire aller plus loin dans le texte, contrairement à la majorité. Ils veulent élargir les conditions de l'aide à mourir. Sur CNEWS, Emmanuel Bompard, coordinateur de LFI sur la fin de vie, évoque notamment "les causes accidentelles". L'examen du projet de loi permettra aussi de désigner qui peut administrer du produit létal. En dehors du soignant, le texte prévoit également que le patient ou un tiers désigné par ce dernier puisse le faire. Une disposition qui suscite le débat dans plusieurs partis. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.