Vidéo Fin de vie : Emmanuel Macron "assume de prendre le temps" et esquisse les contours de la réforme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Le chef de l'Etat a donné des précisions sur la future loi sur la fin de vie
Emmanuel Macron dans "C à vous" Le chef de l'Etat a donné des précisions sur la future loi sur la fin de vie (FRANCE TELEVISIONS)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Interrogé sur France 5 mercredi, le chef de l'Etat a déclaré que la réforme proposée ne concernera pas les enfants et certains patients.

La proposition de loi sur la fin de vie se précise. Alors qu'il était l'invité de l'émission "C à vous" sur France 5 mercredi 20 décembre, Emmanuel Macron a dit "assumer de prendre le temps" concernant ce texte, après l'organisation d'une convention citoyenne sur ce thème il y a près d'un an. Sur ce texte aussi attendu que sensible, l'exécutif a plusieurs fois repoussé l'échéance, au grand dam des partisans d'un changement de législation.

Attendu pour le mois de février 2024, ce texte ne sera "pas une loi qui touche les enfants", a prévenu le président de la République. "On ne prendra pas une loi qui traite des cas psychiatriques, des déficients mentaux ou des gens qui veulent se suicider pour des problèmes de santé mentale", a ajouté Emmanuel Macron.

En prenant pour exemple un patient atteint d'une maladie "sans espoir", le chef de l'Etat souhaite que cette réforme lui donne la possibilité "dans des conditions de délibération avec sa famille, dans des conditions médicalement encadrées, d'avoir une fin de vie digne et d'avoir une réponse qui est plus adaptée, plus humaine que celle que nous avons aujourd'hui".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.