Cet article date de plus de deux ans.

Et si les pièces de 1 et 2 centimes disparaissaient ?

Dans un rapport publié vendredi, le comité d'action publique 2022 propose de mettre fin à ces petites pièces de monnaie dans toute la zone euro.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bocal contenant des pièces de 1 et 2 centimes d'euros, à Berlin (Allemagne), le 30 mars 2017. (HALFDARK / FSTOP)

Bien cachées au fond des portes-monnaie, les pièces de 1 et 2 centimes d'euros vivent peut-être leurs dernières heures. Dans un rapport publié vendredi 20 juillet, le comité d'action publique 2022 propose de les supprimer dans toute la zone euro, "comme cela a été fait en Irlande, en Finlande et en Belgique par exemple". La mesure est préconisée "à court terme". Il s'agirait d'une première étape vers le "zéro cash", qui permettrait de mieux lutter contre la fraude, toujours selon le rapport. 

En plus de la suppression de la petite monnaie, les auteurs du rapport préconisent d'interdire "d'ici à deux ans", "les espèces, chèques et timbres pourraient être interdits pour les paiements fiscaux et sociaux", tout en rendant obligatoire l'acceptation des paiements dématérialisés (carte bancaire, téléphone, virement...). 

A ce jour, le comité n'est pas en mesure de chiffrer les économies qui seraient réalisées. Selon Les Echos, la dépense publique pourrait baisser de 30 milliards d'euros après l'application de ces propositions. Le gouvernement n'a pour le moment pris aucune décision.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.