Congé de deuil d'un enfant : Emmanuel Macron demande au gouvernement de "faire preuve d'humanité"

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, doit annoncer samedi soir des pistes de travail pour "corriger une erreur d'appréciation" faite par le gouvernement.

Emmanuel Macron, le 30 janvier 2020, à Angoulême (Charente).
Emmanuel Macron, le 30 janvier 2020, à Angoulême (Charente). (LUDOVIC MARIN / AFP)

Emmanuel Macron intervient pour corriger le tir. Le président de la République a demandé au gouvernement, samedi 1er février, de "faire preuve d'humanité" dans le dossier congé de deuil en cas de mort d'un enfant, indique à franceinfo l'Elysée, confirmant une information de BFM TV. Tout en autorisant le don de RTT aux parents endeuillés pour ce type de situation, l'Assemblée nationale avait rejeté jeudi une proposition du groupe UDI-Agir d'instaurer un congé de deuil de douze jours plutôt que cinq.

"Le gouvernement a annoncé hier qu'il y aurait une concertation à venir et Muriel Pénicaud devrait s'exprimer ce soir pour évoquer des pistes de travail", précise l'Elysée. Muriel Pénicaud doit annoncer les modalités envisagées par le gouvernement pour permettre d'allonger le congé de deuil.

"Face au deuil, il faut du soutien psychologique et nous allons le renforcer. Mais il faut aussi un temps de répit. Sur ce sujet, le gouvernement reconnaît une erreur qu'il entend rapidement corriger", a déclaré la ministre du Travail, s'engageant "à trouver dans les tout prochains jours les solutions" pour un allongement à 12 jours.