VIDEO. Perpignan : une casquette et une pelade font polémique au lycée

Une jeune fille s'est fait refouler de son établissement car elle portait une casquette. Ses camarades se sont aussitôt mobilisés pour la soutenir. Et pour cause : l'adolescente voulait simplement masquer sa pelade.

FRANCE 3

Quand la direction du lycée Aristide-Maillol, à Perpignan, a refusé l'entrée à Myriam, 17 ans, parce qu'elle portait une casquette, elle ne s'attendait peut-être pas à une telle réaction. Près de deux cents élèves sont sortis pour soutenir leur camarade, relate France 3 Languedoc-Roussillon lundi 15 septembre. Dans la foulée, ils ont boycotté les cours.

Un problème récurrent

C'est que la jeune fille est atteinte de pelade. Elle perd beaucoup de cheveux et cherchait seulement à masquer son crâne. "J'ai déjà eu des problèmes avec ça au lycée, explique la jeune fille. On m'a dit que mon bonnet n'allait pas, on m'a dit que mon bandeau n'allait pas, maintenant c'est la casquette."

Malgré un certificat médical expliquant la situation, le lycée applique à la lettre la loi interdisant tout couvre-chef dans un établissement scolaire. Finalement, le rectorat de Montpellier pourrait l'autoriser à utiliser un bandana.

Myriam, 17 ans, n\'a pu entrer dans son lycée, à Perpignan, car elle portait une casquette.
Myriam, 17 ans, n'a pu entrer dans son lycée, à Perpignan, car elle portait une casquette. ( FRANCE 3)