VIDEO. La nouvelle carte des réseaux d'éducation prioritaire divise

La ministre de l'Éducation a dévoilé la nouvelle carte des zones d'éducation prioritaire. Une équipe de France 3 revient sur cette annonce.

FRANCE 3
Ce mercredi 17 décembre, Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé la nouvelle carte des zones d'éducation prioritaire. L'État redéfinit les conditions d'accès pour concentrer les moyens sur les établissements qui en ont le plus besoin. Il y a 30 ans, l'appellation ZEP faisait fuir les parents d'élèves, maintenant ils manifestent pour la conserver.
 
Les réseaux d'éducation prioritaire (REP) sont déterminés selon quatre critères : le pourcentage d'élèves défavorisés, d'élèves boursiers, d'élèves issus de quartiers sensibles ou encore le nombre d'enfants de 6e ayant au moins un an de retard.

Les syndicats contestent cette carte

Plus de mille réseaux ont ainsi été identifiés. Une carte contestée par les syndicats d'enseignants qui en dénoncent les incohérences. "On va en fait déshabiller Pierre pour habiller Paul et ce n'est pas raisonnable. Il faut partir des besoins de nos élèves, de la situation des quartiers si l'on a bien l'ambition de faire en sorte que tous les jeunes puissent réussir", explique au micro de France 3 la Secrétaire générale de la FSU.
En concentrant les 350 millions sur les zones les plus défavorisées, la ministre dit vouloir faire reculer le déterminisme social à l'école.
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'autoroute A7, photographiée le 16 août 2014 près de Lyon (Rhône).
L'autoroute A7, photographiée le 16 août 2014 près de Lyon (Rhône). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)