La contestation monte contre la réforme du collège

Une pétition signée par plus de 150 parlementaires de la droite et du centre demande le retrait pur et simple du texte de la réforme du collège. François Hollande a défendu le projet.

FRANCE 2

La ministre de l'Éducation doit affronter une forte contestation de son projet de réforme du collège. Et ce mercredi 6 mai, les critiques sont même venues de son propre camp. Julien Dray, vice-président de la région Île-de-France, juge qu'il faut "reprendre" le texte, et Ségolène Royal refuse qu'il provoque "un conflit politique".

Cette nouvelle proposition de réforme est très contestée. La droite et le centre ont envoyé aujourd'hui au président une pétition contre le projet, certaines personnalités de gauche ont montré leur désaccord, des enseignants ont également fait signer des pétitions, et des intellectuels sont montés au créneau.

Un "nivellement par le bas"

Pour Bruno Le Maire, député UMP, cette réforme est un "nivellement par le bas, c'est un renoncement. Comme on n'arrive pas à tirer les élèves vers le haut, comme on n'arrive pas à leur apprendre des choses qui sont difficiles, on remplace par des apprentissages comme la sécurité routière ou l'environnement." Ce soir, François Hollande soutient Najat Vallaud-Belkacem et refuse de revenir sur le projet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le college Joseph-Bédier au Grand-Serre (Drôme), le 22 février 2013. 
Le college Joseph-Bédier au Grand-Serre (Drôme), le 22 février 2013.  (MAXPPP)