Éducation : la rentrée s'annonce politiquement mouvementée

C'est déjà la rentrée pour les 870 000 enseignants de France. Salaires, retraites, réforme du bac :  les sujets de crispation ne manquent pas.

France 2

Entre les salaires, la réforme des retraites et la réforme du bac, les sujets d'inquiétudes sont nombreux pour les enseignants de France, qui font leur rentrée. D'autant que de nombreuses inquiétudes demeurent. La réforme du lycée va s'appliquer cette année aux élèves entrants en classe de première. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, l'a bien compris et a multiplié les gestes d'apaisement au cours des derniers jours. On peut notamment citer la création de comités de suivi pour accompagner les enseignants dans cette transition, mais aussi une revalorisation salariale de 300 euros bruts par an à partir de 2020, ou encore un plan contre les violences pour essayer de gérer au mieux les élèves les plus indisciplinés.

Une grève à venir ?

Malgré tout, ces mesures peinent à convaincre. Le syndicat national de l'enseignement du second degré (SNES), très opposé à la réforme du lycée, a déjà déposé un préavis de grève pour les deux premières semaines de la rentrée, indique Pauline Forgue, en direct du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

Le JT
Les autres sujets du JT
Les horaires de rentrée des classes 2009 pour les lycées, inscrits sur un tableau d\'une classe du Lycée de Montesquieu, le 1er septembre 2009 à Bordeaux 
Les horaires de rentrée des classes 2009 pour les lycées, inscrits sur un tableau d'une classe du Lycée de Montesquieu, le 1er septembre 2009 à Bordeaux  (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)