Baccalauréat : des notes auraient été artificiellement gonflées

Alors que le baccalauréat 2020 s’est joué au contrôle continu, certains dénoncent le fait que les notes des élèves de terminales ont été retouchées.

FRANCE 2

Le suspense n’est pas vraiment entier cette année. Pas de copies d’examen pour ce bac 2020, c’est le contrôle continu qui vaut pour l’obtention du précieux sésame. Les jurys étaient invités à faire preuve de bienveillance mais dans certains établissements, les notes des élèves de terminale auraient été généreusement gonflées afin de leur éviter les oraux de rattrapage. Une inégalité entre lycées dénoncées par des enseignants, qui y voient le sceau de la triche.

L’Éducation nationale dément

"On se retrouve face à de très grandes inégalités, selon que vous soyez dans le lycée A ou le lycée B, vos notes de bac n’ont pas été calculées de la même manière", explique Sophie Venetitay, la secrétaire générale adjointe du Snes-FSU, qui indique que dans certains établissements, les notes ont été augmentées de deux ou trois points. Le ministère de l’Éducation nationale dément de son côté l’existence de ces dérives. En 2019, ils étaient 77,7% à obtenir le bac avant les rattrapages, un chiffre qui devrait être bien plus élevé cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les résultats du baccalauréat, le 5 juillet 2019, à Paris.
Les résultats du baccalauréat, le 5 juillet 2019, à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)