VIDEO. "Il y a un intérêt évident à l’apprentissage de l’arabe à l’école" : ce collège parisien propose des cours d’arabe

En 2017, 4573 collégiens français ont choisi l’arabe en deuxième ou troisième langue.

BRUT

En septembre dernier, le gouvernement a annoncé vouloir développer l’enseignement de la langue arabe à l’école. Une proposition qui a largement fait réagir, à l’image de la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen ou de Nicolas Dupont-Aignan qui a déclaré craindre une "arabisation de la France". Pourtant, cet enseignement est bien loin d’être nouveau et viserait, au contraire, à lutter contre l’islamisme radical en France. Pour Mohamed Dendane, professeur d’arabe au collège Françoise Dolto, à Paris, il est avant tout nécéssaire de différencier langue et religion. Il explique : "Lorsque je vois cette hystérisation concernant l’enseignement de la langue arabe, c’est tout-à-fait incompréhensible. À l’Éducation nationale, on n’enseigne pas la religion, on n’enseigne pas l’Islam […] je suis enseignant de l’Éducation nationale je ne suis pas imam.“ Marie Busson, la principale de l’établissement, explique avoir "été interpellée par des élèves, qui sous prétexte d’apprendre la langue arabe, se rendaient dans des écoles coraniques où ils entendaient des discours parfois douteux." Des témoignages qui l’ont poussée à vouloir enseigner cette langue dans son établissement.

Une langue en plein développement

Outre le désir de représenter la langue arabe dans l’école de la République, Marie Busson pointe également la nécessité de s’ouvrir à cette langue en plein développement. Elle explique : "Il y a 22 pays où l’on parle arabe dans le monde, c’est une langue et des pays qui sont en plein développement et donc il y a un intérêt évident à l’apprentissage de l’arabe à l’école." En classe, les élèves apprennent, en effet, un arabe standard, comme l’explique Mohamed Dendane, "un arabe qui leur servira dans leur cursus universitaire et dans la vie professionnelle. C’est la langue médiane, qui est parlée par à peu près 500 millions de personnes dans le monde."

VIDEO. \"Il y a un intérêt évident à l’apprentissage de l’arabe à l’école\" : ce collège parisien propose des cours d’arabe
VIDEO. "Il y a un intérêt évident à l’apprentissage de l’arabe à l’école" : ce collège parisien propose des cours d’arabe (BRUT)