Cet article date de plus de quatre ans.

Réforme du baccalauréat : "L'ossature, c'est quatre épreuves terminales et le reste en contrôle continu", assure Jean-Michel Blanquer

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a affirmé, dimanche sur France Inter et franceinfo Canal 27, que la nouvelle formule du baccalauréat contiendrait "quatre épreuves terminales et le reste en contrôle continu".

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, s'est dit "certain", dimanche sur France Inter et franceinfo Canal 27, que la nouvelle formule du baccalauréat, qu'il doit dévoiler le 14 février aura pour "ossature, quatre épreuves terminales et le reste en contrôle continu".

"La première idée fondamentale vient de la campagne présidentielle, a précisé Jean-Michel Blanquer. Le président de la République avait dit quatre épreuves terminales et le reste en contrôle continu. Bien entendu, cela reste l'ossature de la réforme que nous allons faire."

Deux disciplines au choix, deux autres communes

Le ministre de l'Éducation nationale a ensuite précisé sa pensée. "La réflexion est probablement d'avoir le choix de deux disciplines que vous souhaitez, en tant qu'élève, passer en contrôle terminal : deux points forts que avez, qui disent déjà quelque chose de vos goûts, de vos désirs".

Jean-Michel Blanquer a ajouté que "deux autres épreuves seront communes à tout le monde", dont "la philosophie, dans la grande tradition française qu'on ne veut pas fragiliser", a indiqué le ministre. "Deuxièmement, nous réfléchissons à un oral qui permettrait de développer une compétence", a-t-il ajouté.

Retrouvez les résultats
du bac avec

chercher un résultat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.