Cet article date de plus de neuf ans.

Mea culpa de Marine Le Pen aux enseignants

Contrition sincère ou racolage politique ? Marine Le Pen a surpris en parlant d'erreur de son parti à l'égard du corps enseignant. Elle s'exprimait en clôture d'un colloque du "réservoir d'idées" frontiste, Idées Nation.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marine Le Pen (FranceTV)

Contrition sincère ou racolage politique ? Marine Le Pen a surpris en parlant d'erreur de son parti à l'égard du corps enseignant. Elle s'exprimait en clôture d'un colloque du "réservoir d'idées" frontiste, Idées Nation.

" Longtemps, nous avons commis l'erreur de penser que vous étiez complices ou passifs face à la destruction de l'école... cette époque est révolue". Le mea culpa semble de taille car il est rare de voir un responsable politique se livrer à pareil exercice. Mais l'enjeu est majeur. Il peut s'agir pour le leader du FN de mordre sur un électorat qui lui est peu favorable, c'est le moins que l'on puisse dire. Et rien de tel que de miser sur le mécontentement qui secoue le corps enseignant pour chasser les voix. Et c'est ainsi que "l'enseignant n'est plus complice mais victime". Cela change tout ! Marine Le Pen ne promet pas de rétablir les 70.000 postes supprimés, mais tous les départs à la retraite seront remplacés.

Question: cela va-t-il suffire pour enthousiasmer les profs? Pas certain. Car le programme de Marine Le Pen en matière d'éducation ne varie guère. Méthode syllabique et chronologie de l'histoire accompagnent les sanctions financières pour les "parents d'élèves gravement perturbateurs".

D'ailleurs les réactions n'ont pas tardé. L'UNSA-Education dénonce dans un communiqué "le grossier racolage du Front national". Pour le syndicat "Marine Le Pen essaie de repeindre l'enseigne du Front national mais les idées défendues par son parti n'ont pas changé".

La vidéo de la déclaration de Marine Le Pen

Voir la video

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme de l'école

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.