Reconversion : ils veulent enseigner

Des hommes et des femmes choisissent de se reconvertir et décident de devenir enseignants. France 2 a recueilli le témoignage de deux personnes qui ont fait ce choix.

FRANCE 2

Voici deux enseignants fraîchement nommés. Rudy Ziane, par exemple, est professeur d'économie depuis la rentrée. Sylvie Caplat, elle, enseigne l'allemand depuis deux ans. Tous les deux se sont reconvertis après une carrière dans l'entreprise. Ce qui a poussé cette ancienne cadre dans l'assurance à devenir enseignante, à 47 ans, c'est le besoin de donner un sens à son travail. "Dans le monde de l'entreprise, il y a vraiment des moments où l'on se sent inutile. Là, on vit vraiment dans l'humain. On apporte plus que la matière, on apporte aussi une relation avec les élèves et ils nous le rendent bien", estime Sylvie Caplat.

"Une récompense extraordinaire"

La gratitude, l'échange avec les élèves, c'est aussi ce qui plaît à cet ancien chargé des ressources humaines. "C'est un petit e-mail reçu pendant les vacances d'un élève qui nous dit merci parce qu'on a réussi à lui redonner goût à la matière. C'est une récompense extraordinaire de se dire que le travail qu'on a fourni arrive à germer dans leur esprit", explique Rudy Ziane, professeur d'économie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rentrée des classes en 1998.
Rentrée des classes en 1998. (MYCHELE DANIAU / AFP)